2.12.10

Libérez Walid, nom de dieu !

Sous le titre impeccable « Dieu n’existe pas, Walid est son prophète », Appollo attire notre attention dans son blog sur le mauvais sort réservé à Walid Husayin, coiffeur palestinien de 26 ans, emprisonné par « les services secrets palestiniens » pour s’être exprimé avec assiduité sur le net contre la religion.

A l’exception d’un article un brin condescendant dans Le Monde, mais c’est déjà ça, et une page Facebook ici qui réclame sa libération, on ne sait trop comment contribuer à sa libération au plus vite des geôles palestiniennes, mais il nous semble que toutes les initiatives soient les bienvenues.

Un lecteur parisien du blog me fait savoir par exemple qu’il a adressé pour sa part un courriel à sa député, Madame George Pau-Langevin (PS, ancienne du MRAP, ndlr) pour que le gouvernement français soit interpellé à ce sujet. Notre lecteur procédurier est confiant, il a déjà reçu aussi sec cette réponse : « Votre message a été transmise (sic) à l'équipe de Mme la Députée. Nous vous  répondrons dans les plus brefs délais, merci de votre intérêt. ».

Sans être certain, compte tenu du climat climatique et politique de La France actuelle, que ce soit la meilleure destination pour Walid en attendant des jours meilleurs, mais a minima, la France s’honorerait – enfin – à réclamer sa libération sans délais et à lui offrir l’asile politique au nom de la liberté d’expression, de la liberté tout court.

Tienbo Walid !

1 comment:

  1. Ah ! tu peux être fier de ton titre, toi aussi !

    ReplyDelete